L’archivage des éphémères sur le web : les paradoxes d’une mission patrimoniale

Résumé : La question de l’éphémère est prégnante dans la considération d’un média aussi souple, aussi réactif, aussi vivant que le web. Chacun d’entre nous a fait l’expérience d’un marque-page soigneusement enregistré dans son navigateur qui, d’une consultation à l’autre, n’aboutit plus sur rien, d’une page d’erreur 404 lors d’une navigation ou bien d’un site qui a changé d’adresse (avec ou sans redirection). L’éphémère fait partie de la définition du web tel que nous le connaissons aujourd’hui. Les contenus en ligne semblent même s’orienter dans une part croissante vers un caractère éphémère volontaire.Le web est un média de flux. Il peut alors paraître paradoxal, voire contradictoire de tenter de figer ces contenus dans un état historique et de les patrimonialiser tels quels : pourquoi conserver ce moment plutôt qu’un autre ? Mais le web est aujourd’hui aussi l’un des vecteurs de notre culture, qu’elle soit scientifique ou quotidienne, institutionnelle ou populaire. Il est donc évident que la question de la conservation d’un tel témoignage se pose dès aujourd’hui, particulièrement dans un cadre comme celui du dépôt légal.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

https://hal-bnf.archives-ouvertes.fr/hal-01393990
Contributor : Olivier Jacquot <>
Submitted on : Tuesday, November 8, 2016 - 2:34:20 PM
Last modification on : Wednesday, November 9, 2016 - 1:03:58 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01393990, version 1

Collections

Citation

Sophie Derrot. L’archivage des éphémères sur le web : les paradoxes d’une mission patrimoniale. Les éphémères et l'événement, Université de Cergy-Pontoise; Centre d'Histoire Culturelle des Sociétés contemporaines; Centre Georges Chevrier; Laboratoire AGORA; Lexiques, Dictionnaires, Informatique (UMR 7187 CNRS) - Universités de Cergy-Pontoise et Paris 13, Feb 2016, Pierrefitte-sur-Seine, France. ⟨hal-01393990⟩

Share

Metrics

Record views

87