Preserving websites in contemporary art: stakes and difficulties in collecting the Web at the Bibliothèque nationale de France

Résumé : Depuis 2001 la BNF a entamé la récolte des sites Internet français dans le but de copier l’ensemble du web français (3 millions de sites) et de remplir ainsi sa mission de dépôt légal qui a été étendue en 2006 au support Internet. Pour cela un robot est utilisé, et afin de compléter cette récolte automatique mais qui s'est révélée parfois lacunaire, une sélection intellectuelle est faite par des spécialistes dans chaque discipline. C’est ce que font des bibliothécaires en constituant des listes de sites à ne surtout pas oublier. Dans le domaine de l’art, les sites qui sont en majorité de très petite taille, bourrés d’images et d’animations, moins consultés et moins référencés que les sites vedettes du web, sont effectivement particulièrement difficiles à repérer. Pour l’art contemporain, le web offre une richesse d’informations inégalée à ce jour : il permet d'obtenir des informations biographiques ou visuelles sur des artistes qui n'ont pas fait l’objet de publication papier ; le web intéresse aussi les performeurs, les graffiteurs qui trouvent là un moyen facile et non institutionnel de diffuser leur travail ; il conserve également une trace de l’art des jardins, art éphémère par essence, tout comme le sont les expositions, les festivals ou les colloques ; les blogs reflètent l’histoire du goût et les débats autour des années 2000 ; les visites virtuelles témoignent de la muséographie et avec les interviews d’artistes ou de commissaires, les œuvres interactives ou non, diffusées ou réalisées en ligne, on peut y observer l'art en train de se faire. Conserver ces sites c’est donc offrir aux futurs chercheurs un gisement de ressources inégalé. Une riche collection a déjà été constituée à la BnF, pour autant spécifiquement dans le domaine de l’art, si le repérage de sites parfois confidentiels est une nécessité bien connue, se pose également une question plus technique, celle de la qualité des copies car les logiciels sont souvent fabriqués par les artistes eux-mêmes ou utilisent des applications graphiques ou d’animations difficiles à collecter. L’évolution de la capture de ces logiciels est la clé de la qualité des copies à préserver.
Type de document :
Communication dans un congrès
Art Now! Contemporary Art Resources in a Library Context - IFLA Art Libraries Section Satellite Meeting, Aug 2012, Helsinki, Finland. 〈 http://www.arlisnorden.org ; https://www.ifla.org/FR/events/art-now-contemporary-art-resources-in-a-library-context〉
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [1 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-bnf.archives-ouvertes.fr/hal-01579279
Contributeur : Françoise Jacquet <>
Soumis le : mercredi 30 août 2017 - 18:36:56
Dernière modification le : mercredi 6 septembre 2017 - 09:44:25

Identifiants

  • HAL Id : hal-01579279, version 1

Collections

BNF

Citation

Françoise Jacquet. Preserving websites in contemporary art: stakes and difficulties in collecting the Web at the Bibliothèque nationale de France. Art Now! Contemporary Art Resources in a Library Context - IFLA Art Libraries Section Satellite Meeting, Aug 2012, Helsinki, Finland. 〈 http://www.arlisnorden.org ; https://www.ifla.org/FR/events/art-now-contemporary-art-resources-in-a-library-context〉. 〈hal-01579279〉

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

26

Téléchargements du document

26